updgrate proxmox 6 to 7

Utiliser en permanence le script de liste de contrôle pve6to7

www.marciniszyn.com/wp-content/uploads/2021/01/...


Un petit programme de liste de contrôle nommé pve6to7 est inclus dans les derniers packages Proxmox VE 6.4. Le programme fournira des conseils et des avertissements sur les problèmes potentiels avant, pendant et après le processus de mise à niveau. Vous pouvez l’appeler en exécutant :

 pve6to7

Pour l’exécuter avec toutes les vérifications activées, exécutez :

 pve6to7-full

Vérifiez le MAC du pont réseau Linux :

auto vmbr0
iface vmbr0 inet static
    address 192.168.X.Y/24
    hwaddress aa:bb:cc:12:34
    # ... remaining options

Mettre à jour les référentiels APT configurés :

apt update
apt dist-upgrade

Mettez à jour toutes les entrées du référentiel Debian vers Bullseye.

sed -i 's/buster\/updates/bullseye-security/g;s/buster/bullseye/g' /etc/apt/sources.list

Ajouter le référentiel de packages Proxmox VE 7 :

echo "deb https://enterprise.proxmox.com/debian/pve bullseye pve-enterprise" > /etc/apt/sources.list.d/pve-enterprise.list
sed -i -e 's/buster/bullseye/g' /etc/apt/sources.list.d/pve-install-repo.list 

Pour le référentiel sans abonnement, consultez Référentiels de packages. Plutôt que de commenter/supprimer les référentiels PVE 6.x, comme cela a été mentionné précédemment, vous pouvez également exécuter la commande suivante pour mettre à jour les référentiels Proxmox VE 7 :

sed -i -e 's/buster/bullseye/g' /etc/apt/sources.list.d/pve-install-repo.list 

(Ceph uniquement) Remplacez les référentiels ceph.com par les référentiels ceph proxmox.com

echo "deb http://download.proxmox.com/debian/ceph-octopus bullseye main" > /etc/apt/sources.list.d/ceph.list

S’il existe une ligne de backports, supprimez-la – la mise à niveau n’a pas été testée avec les packages du référentiel de backports installés.

Mettez à jour les données des dépôts :

 apt dist-upgrade

Proxmox VE 7.0 est disponible, basé sur Debian 11 (Bullseye) et QEMU 6.0

Les nouvelles versions du système de virtualisation s’enchaînent ces derniers mois et c’est un pas important qui est franchi aujourd’hui. Alors que la nouvelle mouture de Debian approche à grands pas, elle sert déjà de base à Proxmox VE qui apporte plusieurs nouveautés au passage.

Comme toujours, l’équipe de Proxmox a publié des notes de version complète pour la première itération de la branche 7.0 de son Environnement de Virtualisation (VE). Ce, après seulement deux petites semaines de bêta.

On a droit aux habituelles mises à jour avec Debian 11 (Bullseye), Ceph Pacific 16.2 utilisé par défaut (15.2 reste supporté), un noyau Linux 5.11, LXC 4.0, QEMU 6.0 et ZFS 2.0.4. La phase d’installation a été revue pour mieux gérer les écrans HiDPI, la détection des ISO utilisées via l’USB Attached SCSI (UAS).

La compression zstd est utilisée pour les images initrd et squashfs, etc. Les traductions de l’interface graphique (GUI) ont aussi été retravaillées de manière plus générale pour plusieurs langues, dont le français. On peut désormais récupérer des ISO une dans le dossier dédié à ces images via une URL avec vérification de l’empreinte.

Les notes gèrent Markdown. Il est possible de se connecter via un service SSO OpenID externe, le chiffrement avec une clé maitre est disponible pour les systèmes invités QEMU, le système de fichiers Btrfs est proposé en préversion technique, la liste est longue. Une vidéo de présentation a d’ailleurs été publiée pour synthétiser tout ça :

A 16 ANS, IL DEVIENT MILLIONNAIRE EN REVENDANT DES PS5 ET XBOX SERIES X !

Max Hayden peut avoir le sourire, car son petit business lui a rapporté gros. Cet adolescent de 16 ans a gagné 1,7 million de dollars en revendant des PS5 et Xbox Series X.

Des consoles toujours très recherchées en raison de la pénurie de stocks qui pénalise leur commercialisation. Alors Max Hayden a choisi de monter son affaire dans le New Jersey (Etats-Unis). L’ado a très vite compris le juteux business qui accompagne la recherche de ces machines. Certains spéculateurs mettent en effet la main sur des stocks et revendent les consoles souvent 1.000 euros, soit le double du tarif officiel de 499 euros des PS5 et Xbox Series X.

Installé dans son garage, Max Hayden a donc rapidement monté un réseau auprès de grossistes pour mettre la main sur des unités et s’assurer qu’il possédait toujours des stocks suffisants pour les proposer à un prix élevé aux gamers désespérés (et fortunés) qui souhaitent en acquérir.

Image

Un business qu’il a fait fructifier dès l’an passé en surfant sur la loi de l’offre et de la demande très complexe depuis le début de la pandémie. Chaque jour, dès la fin de ses cours, il se met donc à travailler pour honorer les commandes.

40 HEURES PAR SEMAINE

Et le jeune homme ne se contente pas de revendre des consoles à prix d’or. Tondeuses à cheveux, haltères, ventilateurs… Plusieurs produits recherchés se retrouvent dans son garage. Le jeune entrepreneur a même dû engager deux de ses amis, payés 15 dollars de l’heure pour constituer les colis, relate ainsi le site TechTimes. Max Hayden confie même travailler parfois jusqu’à 40 heures par semaine afin de faire tourner son affaire.